Le guide de votre bien-être à domicile

Luminothérapie

Actualités

4 bonnes raisons de s’exposer à la lumière naturelle

Pour le sommeil et le réveil
Notre horloge interne, logée en plein centre de notre cerveau, est formée de 20 000 neurones. Elle permet de gérer certaines fonctions vitales sur une période d’environ 24 heures ; il s’agit du rythme circadien. Cette horloge biologique gère le cycle éveil/sommeil, la température du corps, le rythme cardiaque, la sécrétion d’hormones, etc. Pour fonctionner, elle se sert de paramètres comme l’alimentation, l’exercice, la température et surtout la lumière. Dérégler son horloge biologique peut s’avérer dangereux, tant dans les troubles du sommeil, que la vigilance, la mémoire, les problèmes vasculaires et même la dépression…
Et si « vous êtes fatigué(e) d’avoir trop dormi », sachez qu’il s’agit aussi d’un dérèglement de votre horloge. Si vous décalez trop l’heure du réveil le week-end par exemple, vous déréglez également votre sécrétion de cortisol, hormone augmentant le taux de glycémie dans le sang, régulant le métabolisme des graisses, protéines et glucides et qui contrôle le cycle circadien. Et comme aujourd’hui nous savons que voir la lumière du jour au réveil active la sécrétion de cortisol

Pour faire le plein de vitamine D
Cette vitamine D émane principalement des rayons du soleil. L’exposition aux UVB permet de synthétiser celle-ci afin qu’elle fixe le calcium et le phosphore sur nos os. Croissance chez les enfants, prévention du rachitisme et de l’ostéoporose chez les adultes… Il s’agit d’une vitamine liposoluble. S’exposer l’été, pour ceux qui le peuvent, suffit souvent à engranger assez de vitamine D pour le reste de l’année, mais nos modes de vie actuels font que nous ne tirons plus assez de ces avantages physiologiques. Nous ne vivons plus assez dehors, sous la lumière naturelle, d’où la nécessité parfois de prendre de la vitamine D par d’autres moyens préconisés par les médecins, ce qui est très dommage, voire dommageable.

Pour éviter la dépression
Déjà pensez à une chose simple : ouvrez vos volets et vos rideaux afin de tirer le meilleur parti de la lumière naturelle qui entre dans votre chambre. Cette lumière est bénéfique encore plus en hiver, où le manque de clarté naturelle joue énormément sur le moral. La luminothérapie pourrait aider 50 % des personnes souffrant de dépression saisonnière. La lumière naturelle aide en effet le corps à se réveiller le matin et permet de réduire la quantité de la mélatonine qui nous maintient endormi.

Pour le bien-être au travail
Oui, la lumière naturelle est même reconnue par le Code du Travail qui spécifie que « L’éclairage doit être conçu et réalisé de manière à éviter la fatigue visuelle, ainsi que les affections de la vue qui en résultent… ». Ce sujet fera d’ailleurs l’objet sur notre blog d’un post très précis bientôt. En attendant, une évidence est que, lorsque la lumière naturelle manque (locaux sombres et sans fenêtres), un éclairage particulier peut remettre les « travailleurs à l’heure », pour un respect global de leur santé, de leur bien-être, et aussi de leur productivité. C’est d’ailleurs un cas d’école pour les membres de la station scientifique polaire internationale Concordia, qui, en dépit de lumière naturelle solaire, sont éclairés par une lumière artificielle particulière (bleutée, mais qui apparaît visuellement blanche). L’étude a été dirigée par Claude Gronfier de l’Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale).