Le guide de votre bien-être à domicile

Luminothérapie

Aux origines de la Luminothérapie

luminothérapie

© Dalaprod - Fotolia.com

La luminothérapie, en vogue aujourd’hui, est une pratique ancienne dont les bienfaits sont largement reconnus. D’ou nous vient cette méthode ? Quels sont ses bienfaits ?
  1. Á quoi correspond exactement la luminothérapie, source de lumière ?
  2. Une méthode qui fait enfin ses preuves

Á quoi correspond exactement la luminothérapie, source de lumière ?

Le principe de la luminothérapie est somme toute très simple : il est basé sur le recours aux rayonnements solaires pour combler le déficit en lumière dont soufrent certaines personnes, et ce pour diverses raisons. Cette carence est compensée par une exposition des yeux du patient à une lumière dont l’intensité est proche de celle du Soleil, mais qui est toutefois exempte de radiations ultraviolettes et infrarouges.

Le Soleil, une vénération qui remonte à la nuit des temps !

Le Soleil a, depuis des millénaires, été un astre vénéré, voire déifié, par de nombreuses civilisations. Il a toujours été glorifié, car porteur de la lumière indispensable à la vie des hommes, des plantes, des animaux.

Le recours à la luminothérapie comme traitement thérapeutique, un parcours difficile

On trouve l’origine de la luminothérapie à la fin du XIXe siècle. C’est un médecin danois, Niels Ryberg Finsen, qui a été récompensé par ses travaux, en 1903, par le prix Nobel de physiologie. Il a montré les effets de la luminothérapie, stimulation du système immunitaire et lutte contre les infections.

En France, c’est en 1920 que la technique de la luminothérapie va commencer à être utilisée, grâce à l’installation des premiers solarium à Aix-les-Bains. Mais c’est seulement en 1984 que nous avons recours à la luminothérapie pour soigner la dépression saisonnière : on doit cette découverte au Docteur Norman E. Rosenthal, psychiatre et chercheur au National Institute of Mental Health.

Toutefois, la reconnaissance des bienfaits de la luminothérapie va se heurter à l’indifférence et au scepticisme du monde médical pendant une bonne vingtaine d’années.

Une méthode qui fait enfin ses preuves

Ce n’est qu’en 2005 que la luminothérapie conquiert enfin une légitimité officielle : elle est reconnue comme traitement efficace contre la dépression et les troubles du sommeil.

Il est à noter en effet que les changements de saison, notamment l’automne avec des journées plus courtes en ensoleillement, vont nécessiter davantage de recours à la luminothérapie pour combler le déficit en lumière dont nous souffrons.

Concrètement, la luminothérapie utilise une unité d'éclairement que l’on appelle le lux. On conseille en principe de consommer quotidiennement 10 000 lux pendant 25 à 30 minutes le matin.