Le guide de votre bien-être à domicile

Luminothérapie

Luminothérapie : une solution aux maux du quotidien

luminothérapie

© Dalaprod - Fotolia.com

A la maison comme en milieu hospitalier, la luminothérapie apparait comme un soutien efficace pour remédier aux problèmes liés au sommeil, à la dépendance, au manque de tonus et même à la baisse de la libido. Découverte.
  1. Le manque de lumière perturbe les personnes assujetties au travail de nuit
  2. Quelle est l’aide que peut apporter la luminothérapie aux travailleurs de nuit ?
  3. La luminothérapie, le remède contre l’insomnie
  4. La luminothérapie, un remède contre la baisse de la libido
  5. Régulation du sommeil des personnes âgées
  6. La luminothérapie, un des moyens de traitement du sevrage
  7. La luminothérapie et la convalescence
  8. Amélioration des performances physiques et luminothérapie

Le manque de lumière perturbe les personnes assujetties au travail de nuit

Travailler de nuit perturbe le rythme biologique des personnes contraintes de dormir le jour et de travailler la nuit sous la lumière artificielle. Cela engendre des troubles du sommeil, ainsi que de la fatigue. Ces symptômes sont encore plus marqués pour les personnes qui travaillent en 3x8, c’est-à-dire alternativement de jour ou de nuit. Les troubles du sommeil sont encore plus importants, la personne concernée éprouvant beaucoup de difficultés à recouvrer son rythme biologique normal.

Quelle est l’aide que peut apporter la luminothérapie aux travailleurs de nuit ?

Elle va forcer le rythme de l’horloge biologique, ce qui signifie qu’elle va inverser la lumière et l’obscurité. Grâce au simulateur d’aube, elle va par exemple donner l’opportunité aux travailleurs de nuit de s’endormir plus facilement.

La luminothérapie, le remède contre l’insomnie

Pour un sommeil réparateur, nous devrions normalement respecter les deux cycles principaux de notre journée : le jour et la nuit. La vie moderne ne nous le permet pas toujours, mais nous devons tenter de le respecter dans la mesure du possible. Nous devons passer nos nuits dans une chambre sombre débarrassée de toute source lumineuse. Par contre, dans la journée, si vous travaillez à l’intérieur, n’hésitez pas à utiliser une lampe de luminothérapie pour faire le plein de lumière durant le cycle jour.

La luminothérapie, un remède contre la baisse de la libido

L’été grâce au soleil, à la chaleur, aux journées durant lesquelles le jour se prolonge fort tard et où la lumière est forte, notre libido est au zénith.

Toutefois, dès que l’hiver arrive, les journées et les périodes d’ensoleillement, et par conséquent de lumière, sont de plus en plus courtes, et nous avons plutôt envie d’aller nous coucher pour dormir.

La dépression saisonnière, ou dépression hivernale, agit donc également sur notre libido. Pourquoi ne pas envisager d’avoir recours à une cure de luminothérapie à l’entrée de l’hiver pour retrouver une vie de couple harmonieuse ?

Régulation du sommeil des personnes âgées

Au fur et à mesure que les individus avancent en âge, leurs cycles de sommeil se modifient. ils vont en effet avoir sommeil plus tôt dans la soirée et, par contre, se réveiller très tôt. Il est également à noter, pour bien comprendre, ces changements des cycles du sommeil, que les personnes âgées ont plus souvent tendance à faire une ou plusieurs siestes dans le courant de l’après-midi : cela a donc une influence sur les cycles du sommeil.

De ce fait, leur rythme biologique est décalé. Il convient de rappeler que les personnes âgées sont fréquemment sujettes à une moins bonne réception de la lumière, du fait de la perte d’acuité visuelle dûe à l’âge ou à des opérations comme celle de la cataracte par exemple. Elles reçoivent donc moins bien la lumière, pourtant indispensable aux rythmes biologiques jour / nuit.

Par ailleurs, les personnes âgées seules et / ou malades souffrent d’états dépressifs consécutifs à la maladie, à la solitude, au changement de cadre de vie, installation en maison de retraite par exemple. Elles vont peut-être trouver refuge dans le sommeil dans le courant de la journée pour échapper à cette tristesse. Ces états dépressifs sont accentués dès l’entrée de l’hiver, période pendant laquelle les journées sont courtes en lumière et en ensoleillement.

L’installation de lampes de luminothérapie dans leur environnement habituel ou une cure de luminothérapie dès l’entrée des mois d’hiver peut les aider à surmonter ces états dépressifs et, surtout, à rétablir leur rythme biologique jour / nuit en leur évitant de dormir dans la journée, grâce à une vitalité recouvrée.

La luminothérapie, un des moyens de traitement du sevrage

Il a été prouvé que la luminothérapie a un effet thérapeutique indéniable pour soigner différents maux tels que la dépression, saisonnière ou non par exemple.

Elle agit également lors d’une période de sevrage chez des personnes dépendantes de l’alcool et qui essaient de lutter pour se débarrasser de ce fléau. Il a été prouvé que ces personnes sont susceptibles de rechuter pendant les mois d’hiver, où les périodes de lumière et d’ensoleillement sont de plus en plus courtes.

On préconise souvent à ces patients de faire une séance de luminothérapie le matin. Ils vont ainsi emmagasiner un maximum de lumière pour la journée et rétablir leur rythme biologique jour / nuit. Ce recours à la luminothérapie va les aider à retrouver un sommeil plus réparateur, indispensable pendant cette période de sevrage alcoolique. La lumière va agir également sur leur moral et leur donner la force de lutter.

La luminothérapie et la convalescence

Les personnes qui ont été souffrantes pendant une période plus ou plus moins longue, qui ont fait un séjour en milieu hospitalier doivent se remettre de cette phase difficile où elles ont souffert, se sont senties affaiblies et vulnérables. Leur rythme de sommeil a parfois été perturbé, car la maladie les a souvent conduits à dormir dans la journée, soit pour essayer de trouver le repos pendant les phases de rémission qu’elle leur accordait, soit en fonction des médicaments qui leur étaient prescrits pour éviter la douleur.

Les patients doivent donc reprendre un rythme biologique normal : pour y parvenir, la luminothérapie paraît être un excellent moyen : outre la réadaptation à leur cycle jour / nuit habituel, elle va leur redonner de la vitalité, et un meilleur moral .

Amélioration des performances physiques et luminothérapie

Lors d’une séance de luminothérapie, la lumière diffusée est volontairement forte pour se rapprocher le plus possible de la lumière naturelle. La production de cortisol est alors décuplée par rapport à celle de l’hormone du sommeil, la mélatonine. Le c½ur et les muscles réagissent beaucoup mieux aux sollicitations , notamment aux efforts physiques pour des sportifs. Et comme il est reconnu que la luminothérapie améliore le moral, donc la qualité de vie, vous en déduirez comme nous que les performances physiques ne sont pas loin !

Si vous faites simplement du sport chez vous par exemple, pour entretenir votre forme physique, n’hésitez pas à installer une lampe de luminothérapie sur votre vélo d’appartement ! Non seulement, vous pratiquerez un sport, ce qui est très bon pour la santé et, en plus, vous lutterez contre un état dépressif, surtout en période d’hiver.

Les sportifs professionnels ont souvent recours à la luminothérapie pour garder le rythme d’entraînement intensif qui leur est demandé, pour faire face aux décalages horaires lorsqu’ils vont jouer à l’étranger.