Le guide de votre bien-être à domicile

Luminothérapie

Actualités

Dépression : première cause d’entrer en service psychiatrique

Les français sont parmi les personnes les plus dépressives au monde. En 2011, 2 millions de patients adultes ont été placés en hôpital psychiatrique et un tiers pour des raisons de dépression. Les personnes victimes d’un épisode dépressif ont d’abord recours aux soins pour aux différents traitements à la maison. Quand l’état ne s’améliore pas, elles consultent des psychologues libéraux ou bien font une consultation en cabinet des psychiatres.

La maladie psychique la plus répandue
Les femmes sont plus dépressives que les hommes. 66% des patients sont des femmes âgées entre 51 et 55 ans. Les cas ne sont pas les mêmes : 37% souffrent de déprime sévère, 35% pour un trouble moyen et 14% pour une déprime légère. En France, on compte 588 établissements spécialisés pour les dépressifs. La moitié sont des établissements publics avec 75% de lits d’hospitalisation disponibles à temps plein. Les cliniques privées accueillent plus de 45% des patients dépressifs si seulement 17% vont dans les hôpitaux publics.

Plus de dépression en hiver
Le trouble affectif saisonnier peut s’aggraver en dépression si la personne ne prend pas les mesures nécessaires. Si en hiver, l’humeur est beaucoup plus morose qu’en été, c’est parce que le manque de soleil influe sur l’humeur. En effet, la sécrétion des hormones mélatonine et sérotonine dépend de l’exposition au soleil. Avec l’hiver qui s’annonce rude et les déprimes saisonnières, il faut miser sur des accessoires utiles et pratiques comme une lampe luminothérapie qui aide justement à compenser le manque de lumière solaire. Une exposition journalière est idéale pour prévenir une journée morose. Cette technique s’avère efficace pour plus de 85% des patients traités.