Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Surmonter les effets du passage à l’heure d’hiver par la luminothérapie

Le passage à l’heure d’hiver le 30 octobre dernier nous rappelle que l’on se rapproche à grands pas du froid hivernal et du manque de luminosité naturelle au quotidien !

D’emblée, les gros dormeurs s’enthousiasment de pouvoir dormir une heure de plus. Pour certains professionnels de la santé en revanche, le changement d’heure pourrait être nuisible pour notre santé. Un avis que partage le Professeur Mayer Hillman, chercheur à l’institut britannique Policy Studies Institute de Londres. Il va jusqu’à défendre l’idée de rester à l’heure d’été tout au long de l’année, afin que nous profitons davantage de la lumière du jour. Un éclairage naturel qui devrait nous inciter à nous dépenser physiquement grâce à des activités en extérieur.

Par ailleurs, ce médecin souligne l’importance de la luminosité du soleil pour combler nos besoins en vitamine D, élément essentiel pour fixer le calcium les os de notre squelette. De plus, il n’est pas sans rappeler que la luminosité a une influence importante sur notre bien-être mental afin d’éviter le blues hivernal lié au manque de soleil.

C’est pourquoi il est recommandé de profiter au maximum de chaque journée d’hiver ensoleillée pour des activités en extérieur et profiter de la lumière naturelle. Mais comme le soleil se fera de plus en plus rare dans les semaines et mois à venir, le recours à la luminothérapie est une solution efficace pour traiter la petite déprime saisonnière. En institut ou à domicile grâce à une lampe de luminothérapie qui reproduit les effets d’une luminosité naturelle sur notre corps, des séances quotidiennes de quelques dizaines de minutes par jour devraient compenser le manque de soleil hivernal.

En complément de la luminothérapie, l’utilisation d’un simulateur d’aube est également un procédé intéressant pour reproduire le lever du jour et vous permettre de vous réveiller en douceur, surtout les matins d’hiver où les journées commencent bien souvent avant l’apparition du soleil.